E-mail: contact@associationigbala.org    |    Tél. : +229 95 95 39 71    |    Mobile: +229 96 96 17 73

Le présent projet est intitulé CARIT’ART. Il consiste en l’installation au Bénin d’une dynamique de proposition et de gestion d’interventions d’Artistes pour l’épanouissement et la réinsertion sociale des personnes hospitalisées, des personnes en restriction de liberté , des mineurs en conflit avec la loi et ceux en situation difficiles. Dans le cadre de la subvention de l'Union Européenne nos actions sont prioritairement orientées vers les Centres de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (CSEA) et des personnes adultes détenues dans les prisons civiles et maisons d’arrêt du Bénin. Ces interventions se font sous forme : D’animation d’ateliers artistiques, D’offre de spectacles, De création de spectacles avec les groupes cibles, De projections de films thématiques, D'organisation de colloques internationaux et la Mise en place d'une plateforme d'information et de communication sur les activités du projets .
Ce projet ne relève pas de l’art-thérapie car ne recherche pas les voies de la guérison même s’il y contribue sensiblement sur les plans psychique et mental. Il a pour but de mettre l’art et la culture au service de l’amélioration des conditions de vie et de détentions de ce public vulnérable.

Dynamique d’intervention de l’Artiste en milieux hospitalier, social d’accueil et carcéral

Elle consiste à envoyer des Artistes de toutes disciplines suivant un planning bien élaboré et des objectifs bien définis dans ces milieux pour animer des ateliers artistiques, offrir des spectacles, faire des projections de films et autres activités socio-éducatives. Mais au préalable, les Artistes sont formés au code d’éthique et de déontologie de la dynamique et aux diverses techniques d’animation dans ces milieux. Il s’agit d’une médiation culturelle qui met en rapport deux mondes à priori très différents dans leurs approches et dans leur fonctionnement : celui très libre des Artistes d’une part et celui très strict constitué par les professionnels de la santé, de la justice, ceux des services sociaux et ceux de la sécurité, d’autre part. Le but étant d’insuffler dans ces milieux empreints de stress, d’ennui et de tensions dommageables à l’équilibre psychique et à l’épanouissement nécessaires à leur réinsertion sociale. Cette dynamique, en milieux carcérale , tend également à pacifier ces et à faire régner un climat propice à une bonne cohabitation entre les mineurs, les détenus eux-mêmes et les personnels d’encadrement et de sécurité.
Faire de la médiation culturelle dans ces milieux, c’est également arriver à trouver la nécessaire cohésion entre les activités artistiques et celles des personnels de la santé, des services sociaux et des établissements pénitenciers.

Objectifs

Objectif Général : Mettre l’art et la culture au service de l’épanouissement et de la réinsertion sociale des mineurs recueillis dans les trois Centres de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (CSEA) , des personnes hospitalisées, et des personnes détenues dans les établissements pénitenciers du Bénin.

Objectif Spécifique : Améliorer les conditions de vie , s'hospitalisation et de détentions à travers des interventions artistiques (ateliers, spectacles et projections), des colloques de réflexion et la mise en place d’une plateforme d’information et de communication.

Résultats attendus

- R1: Des ateliers artistiques, spectacles et projections de films sont organisés au profit des groupes cibles et ont permis leur épanouissement, leur réarmement moral, et ont contribué à leur réinsertion sociale.

- R2: Deux colloques sont organisés et une plateforme d’information et de communication existe, a contribué à l’implication des pouvoirs publics et autres décideurs dans l’amélioration des conditions des groupes cibles et a assuré la visibilité des principaux partenaires.

L'ÉQUIPE DE PILOTAGE

ASSOCIATION IGBALA

Créée en 2004, l’association IGBALA a été régulièrement enregistrée en 2005 auprès des autorités compétentes de la préfecture de Cotonou sous le N° 2005/0215/DEP-ATL-LITT/SG/SAG-ASSOC DU 24 MARS 2005 puis publiée au Journal Officiel du 15 Avril 2014. Elle est agréée par le ministère en charge de la culture en tant qu’association s’investissant prioritairement dans le secteur des arts et de la culture sous le n° 153/SPR/DPAC/MCAAT/SA du 24 Juin 2014. Ses domaines prioritaires d’interventions sont la médiation culturelle, le théâtre, le cinéma et la communication.

Super Acrobates de Cotonou

Les « Super Acrobates de cotonou (S.A.C) » sont une association circassienne au service du développement. Depuis 2008 date de leur enregistrement officiel, les SAC ont œuvré pour le développement du cirque au Bénin à travers des activités de : formation, d’animation d’atelier, de spectacle et dans l’exécution de plusieurs projets à caractère culturel.
Le SAC est enregistré sous le numéro : N°2008/0167 DEP-ATL-LITT-SG-SAG-ASSOC du 29 avril 2008 à la Préfecture de Cotonou. Son siège se situe à Cotonou à Gbégamey sud.

Vous voulez en savoir plus?

Nous sommes à votre entière disposition. Ecrivez nous.

Pour accompagner le projet Carit'ART, écrivez-nous.